Un nouveau partenaire financier se manifeste : merci à l’Acfas!

L’Association francophone pour le savoir-Acfas est un organisme à but non lucratif contribuant à l’avancement des sciences au Québec et dans la Francophonie canadienne. Fondée en 1923, sous le nom d’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences (Acfas), l’association est renommée en 2001 afin de mieux refléter ses activités et son dynamisme. Elle devient alors l’Association francophone pour le savoir, et l’acronyme Acfas est conservé.   L’Acfas regroupe des membres individuels et tisse des partenariats institutionnels, tous motivés par le développement de la recherche, quel que soit le domaine. Elle collabore ainsi avec des dizaines d’organismes des milieux universitaire, collégial, public, parapublic, industriel et de la communication scientifique. Elle s’associe également à des partenaires médias pour mettre en valeur la recherche dans l’espace public et contribuer à l’élaboration d’une véritable société du savoir.

L’Acfas a pour mission de promouvoir le développement de la recherche et de la culture scientifique, en contribuant à la diffusion et à la valorisation des connaissances et des méthodes scientifiques, en vue d’améliorer la qualité de la vie en société. Elle vise également les objectifs spécifiques suivants :  Promouvoir et soutenir la relève scientifique;  Défendre la pertinence de la recherche et de l’activité scientifique au sein de la société;  Soutenir le dialogue science et société.

Le CEFRIO, fier partenaire de la Grande rencontre du CLIPP 2012!

Le CEFRIO est le centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations, à l’aide des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il regroupe plus de 150  membres universitaires, industriels et gouvernementaux ainsi que 74 chercheurs associés et invités qui œuvrent au service de l’innovation sociale et organisationnelle. Les activités du CEFRIO sont financées à près de 66 % par ses propres projets et à 34 % par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, son principal partenaire financier.

Le CEFRIO poursuit la mission suivante, celle de contribuer à faire du Québec une société numérique, grâce à l’usage des technologies comme levier de l’innovation sociale et organisationnelle.

Depuis sa création, en 1987, le CEFRIO a réalisé plus de 450 projets d’une valeur totale de 64 millions de dollars.

Nous pouvons également compter sur l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) à titre de commanditaire. L’IRSPUM est financé par le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) et par le vice-rectorat à la recherche de l’Université de Montréal. Il est né du regroupement des chercheurs œuvrant dans divers champs de la santé publique à l’Université de Montréal et dans quelques institutions partenaires. Construit notamment sur les solides fondations du Groupe de recherche interdisciplinaire en santé (GRIS), du Groupe de recherche sur les aspects sociaux de la prévention (GRASP) et du Groupe de recherche en épidémiologie des zoonoses et santé publique (GREZOSP), il transcende les frontières disciplinaires pour jeter un regard renouvelé et global sur les enjeux de la santé publique.