Nos conférenciers

23 octobre 2012 | Écrit par Patricia Filiatrault dans Autre | Comité organisateur | Programme

Luc Gaudet, Directeur général et artistique / Mise au jeu
Luc Gaudet est activement engagé en intervention théâtrale depuis plus de 25 ans. Ses expériences et recherches sur l’utilisation du théâtre comme outil de développement personnel, local, culturel et social l’ont amené à travers le Québec, en Europe centrale et de l’Est, en Amérique Centrale, aux Philippines et en Indonésie. Depuis 1986, il dirige des processus de création en s’inspirant des techniques du théâtre de l’opprimé instiguées par Augusto Boal. Après s’être initié aux principes de gestion d’un organisme artistique, en 1991, il fonde l’organisme d’intervention théâtrale participative Mise au jeu, dont il assume aujourd’hui les fonctions de la direction générale et artistique.

Jacques Charest, Directeur général / Fiducie du Chantier de l’économie sociale
Titulaire d’un baccalauréat en sociologie et d’un MBA, monsieur Jacques Charest cumule 30 ans d’expérience en financement, développement et gestion d’entreprises d’économie sociale. En poste au Chantier de l’économie sociale depuis 2002, il a été notamment responsable de la conception et de la mise en place de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale. Il en assure la direction depuis sa création en 2006. À ce titre, il a participé aux travaux du chantier d’activités partenariales (CAP) Finance de l’Alliance de recherche universités-communautés en économie sociale (ARUC-ES) et a été un acteur clé dans la transformation de ce chantier en réseau de la finance solidaire et responsable. Il assume le poste de vice-président finance solidaire de ce réseau.

Paul-André Lapointe, Professeur titulaire / Département des relations industrielles / Université Laval
Détenteur d’un doctorat en sociologie, Paul-André Lapointe est professeur titulaire au Département des relations industrielles de l’Université Laval, directeur de la revue Relations industrielles/Industrial Relations et co-directeur de l’ARUC – Innovations,  travail et emploi. Il est également chercheur régulier au CRISES. Il enseigne la sociologie du travail et des organisations ainsi que la sociologie économique. Il mène en ce moment des recherches sur le travail des infirmières en centre hospitalier de courte durée et sur  la crise de l’industrie forestière au Québec au regard de son impact sur les travailleurs et les communautés locales. Il compte à son actif de nombreuses publications tant sous forme de livres, de chapitres de livre que d’articles dans des revues scientifiques.

Jacques Caillouette, Professeur titulaire / Faculté des lettres et sciences humaines / Université de Sherbrooke
Jacques Caillouette, Ph. D. est professeur titulaire à l’École de travail social de l’Université de Sherbrooke. Il est membre du comité exécutif du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES), de l’Axe développement des communautés du Centre affilié universitaire (CAU) du CSSS-IUGS de Sherbrooke et du comité exécutif de la revue Nouvelles pratiques sociales. Ses champs d’expertise portent sur les innovations sociales et les transformations d’acteurs, relationnelles et identitaires, qu’impliquent ces innovations. L’action communautaire, l’économie sociale, l’intervention sociale territoriale et la méthodologie de la recherche représentent ses principaux champs d’expertise.

Suzanne Gravel, Enseignante et chercheure / Département de Techniques d’éducation à l’enfance / Cégep de Jonquière
Suzanne Gravel est enseignante et chercheure au département de Techniques d’éducation à l’enfance du Cégep de Jonquière depuis 1986. Elle a réalisé avec sa collègue Jackie Tremblay trois recherches scientifiques subventionnées par le MELS dans le cadre du Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et sur l’apprentissage (PAREA) dont l’une portait sur le développement de l’intervention en psychomotricité dans les milieux de la petite enfance et pour laquelle elles ont reçu le Prix du Ministre de l’Éducation en mai 2006. Suzanne Gravel détient un baccalauréat en sciences de l’éducation physique et une maîtrise en sciences de l’éducation. Elle est particulièrement concernée par les questions que sont l’importance du mouvement et du jeu pour le développement global de l’enfant, le développement des compétences professionnelles des intervenants auprès des enfants, notamment par le biais de la pratique réflexive accompagnée, et enfin par une meilleure prise en compte de la dimension affective dans la relation pédagogique.

Suzanne Garon, Professeure titulaire / École de travail social / Université de Sherbrooke / Centre de recherche sur le vieillissement CSSS-IUGS
Suzanne Garon est sociologue et professeure titulaire au Département de service social à la Faculté de lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke (Québec). Chercheure régulière à l’Équipe CERTA (Centre d’étude et de recherche sur les transitions et l’apprentissage), ainsi que chercheure régulière au Centre de recherche sur le vieillissement du CSSS-IUGS où elle enseigne au programme de doctorat en gérontologie du Centre Universitaire de formation en gérontologie de l’Université de Sherbrooke. Ses travaux de recherche portent notamment sur la reconnaissance et ses manifestations dans le processus de développement des communautés. En tant que chercheure principale, elle s’intéresse présentement à la quête de reconnaissance dans l’implantation et l’évaluation du programme Villes amies des aînés au Québec.

Edith Cloutier, Directrice générale / Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or (CAAVD) / Clinique Minowé
Directrice générale du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or depuis 1989, Edith Cloutier est également présidente du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec. Depuis 2009, elle est co-directrice de l’Alliance de recherche ODENA, « Les Autochtones et la ville ». Reconnue pour son engagement et son leadership proactif au service du mieux-être des Autochtones en milieu urbain, c’est son approche dynamique et humaine, axée sur la recherche de solutions et sur le rapprochement entre les peuples qui distingue son parcours. Sous sa direction, le Centre d’amitié autochtone est devenu un véritable carrefour de services, un milieu de vie et un ancrage culturel pour les Premiers Peuples à Val-d’Or. Son engagement lui a valu plusieurs prix de reconnaissance. Elle a été notamment reçue Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2006 et a été récipiendaire du prix d’excellence « Service public » décerné par la Fondation nationale des réalisations autochtones en 2010.

Sonia Côté, Coordonnatrice / Chez Soi
Sonia Côté est titulaire d’une maîtrise ès sciences appliquées spécialisée en aménagement de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en sociologie et criminologie de l’Université d’Ottawa. Elle a travaillé dans différentes organisations montréalaises qui œuvrent auprès de personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale. Depuis 2009, elle coordonne le projet Chez Soi à Montréal, un vaste projet de recherche et de démonstration sur l’itinérance et la santé mentale sous la direction de la Commission de la santé mentale du Canada.

Gaétan Morency, Vice-président – Citoyenneté / Cirque du Soleil
Vice-président au Cirque du Soleil depuis 20 ans, Gaétan Morency travaille depuis plus de 30 ans dans le domaine de la culture et des industries culturelles. Au Cirque du Soleil, il voit à l’accompagnement des initiatives de développement durable, au développement de relations avec les milieux culturels, communautaires, gouvernementaux et d’affaires ainsi qu’au déploiement des programmes d’action culturelle et sociale de l’entreprise en vue d’une présence citoyenne de choix.

Emmanuel Bochud, Chef de la formation en cirque social / Cirque du Soleil
Détenteur d’un diplôme de l’Université du Québec à Montréal en animation et recherche culturelles, Emmanuel Bochud agit comme formateur de cirque social. Après avoir parcouru le monde au sein de différentes équipes, il occupe maintenant le poste de Chef de la formation en cirque social au Cirque du Soleil. Il voit au développement d’outils pédagogiques ainsi qu’à la stratégie de développement de projets de cirque social partout sur la planète.

Vous pouvez suivre les commentaires de cet article par RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.