Source : Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, mars 2015

La production de guides de bonnes pratiques est un des moyens permettant aux utilisateurs d’accéder aux connaissances et d’en faire une application pratique adaptée. Dans le cadre de la réalisation de ses mandats en transfert de connaissances, la direction de la planification, de la performance, des connaissances et des ressources humaines réseau (DPPCRHR) de l’Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la Montérégie a publié un Manuel d’élaboration d’un guide de bonnes pratiques.
L’objectif de ce manuel consiste à présenter une recension des écrits sur le sujet ainsi que les règles de base et une méthode de rédaction fondée sur des pratiques reconnues.

Référence :

Rocheleau, L. (2015). Manuel d’élaboration d’un guide de bonnes pratiques. Longueuil : Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie , 70 pages

Source : International Journal of Health Policy and Management, mars 2015

Traduire les résultats de la recherche en politiques et pratiques demeure un défi permanent dans les systèmes de santé à travers le monde. Les complexités étant associées au changement de comportement au niveau individuel et organisationnel, de nombreux chercheurs ont déduit que les stratégies multi-facettes sont plus efficaces pour l’application des connaissances. Cependant, un aperçu récent des revues systématiques remet en question le fait que les stratégies multi-facettes sont mieux adaptées que les stratégies simples.

Cet article, examine la complexité inhérente à l’application des connaissances en s’appuyant sur les théories des organisations et la gestion des changements. Les chercheurs abordent également la nécessité de stratégies de transfert qui prennent en compte le type de connaissances à mettre en œuvre, le contexte de mise en œuvre ainsi que les personnes et les processus impliqués.

Référence :

Harvey, G., & Kitson, A. (2015). Translating evidence into healthcare policy and practice: Single versus multi-faceted implementation strategies–is there a simple answer to a complex question?. International Journal of Health Policy and Management, 4(3), 123.

REVUE DE PRESSE

22 janvier 2014 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

AUTISME

Autisme chez les jeunes enfants: controverse sur les traitements
Pierre Pelchat
Source: La Presse, jeudi 16 janvier 2014

La stimulation intensive des enfants autistes d’âge préscolaire suscite une vive controverse sur l’efficacité ou non de ce traitement.

TRANSFERT DE CONNAISSANCES

Les dessous du transfert de connaissances
Valérie Levée
Source: Association des communicateurs scientifiques du Québec, mardi 14 janvier 2014

Les scientifiques développent les connaissances, connaissances qui sont éventuellement transférées dans les milieux de pratiques. Mathieu Ouimet, lui, développe les connaissances en transfert de connaissances.

SEXUALITÉ

Quatre forums régionaux sur l’hypersexualisation des filles
Source: Le Devoir, mardi 21 janvier 2014

Le gouvernement du Québec se penchera sur l’hypersexualisation des jeunes filles à l’occasion de quatre forums régionaux.

La sexualité dans la littérature jeunesse: des parents d’enfants à l’école primaire sonnent l’alarme
Christine Bouthillier
Source: Le Journal de Québec, lundi 20 janvier 2014

Outrées de ce que leurs enfants peuvent parfois lire à l’école primaire, deux mères ont lancé un site internet pour sensibiliser les parents et les professeurs aux livres dans lesquels pourraient se trouver des passages à connotation sexuelle.

SANTÉ MENTALE

Un projet-pilote pour prévenir le suicide
Jean-François Dugas
Source: Le Droit, vendredi 17 janvier 2014

Une meilleure collaboration des intervenants en matière de santé mentale et de la communauté pourrait réduire les suicides de 20 % d’ici 2020 dans la capitale nationale, estime un chercheur de l’Université d’Ottawa.

Quand l’art se met au service de la maladie mentale
Sylvie Mousseau
Source: Acadie nouvelle, dimanche 19 janvier 2014

Un comité dirigé par le psychiatre Patrick Marcotte, du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, lance une première activité artistique annuelle afin de sensibiliser le public aux troubles de santé mentale. Cet événement, qui se prépare depuis déjà quelques mois, se tiendra le 3 mai à Moncton.

Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs d’antidépresseurs
Source: Le Journal de Québec, mardi 21 janvier 2014

Le Canada se hisse au troisième rang des pays où l’on consomme le plus d’antidépresseurs, selon les plus récentes statistiques de l’OCDE.

Les enfants ont-ils perdu le droit de se déplacer librement ?
Isabelle Maher
Source: Le Journal de Québec

En 1926, un enfant de huit ans pouvait marcher près de 10 km pour aller pêcher, sans la surveillance d’un adulte. De nos jours, un enfant du même âge peut à peine s’éloigner seul à plus de 300 mètres de sa maison. Ce phénomène menacerait leur santé mentale, affirme un médecin britannique.

ITINÉRANCE

Coderre souhaite un toit pour tous les itinérants de Montréal
Caroline Montpetit
Source: Le Devoir, mercredi 15 janvier 2014

Le pari est de taille, mais il vaut la peine d’être lancé. « Tous les Montréalais devraient avoir un toit », a dit mardi le maire Denis Coderre après une rencontre d’une heure et demie avec le Regroupement d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).

SANTÉ

Les sages-femmes s’entendent avec Québec
Amélie Daoust-Boisvert
Source: Le Devoir, vendredi 10 janvier 2014

Après deux ans et demi de négociations et d’impasses, les sages-femmes ont conclu une entente de principe avec Québec.

L’expertise du CSSS-IUGS mise sur papier
Jérôme Gaudreau
Source: La Presse, mercredi 15 janvier 2014

Afin de mieux guider les personnes malades et leurs proches dans leur combat, le CSSS-IUGS a renouvellé ses documents en lançant deux guides sur l’Alzheimer et la maladie en fin de vie.

Obésité des adolescents: du progrès… chez les familles plus favorisées
Jean-François Cliche
Source: Le Soleil, mardi 14 janvier 2013

Les taux d’obésité plafonnent chez les adolescents depuis quelques années, mais une étude parue lundi montre à quel point les moyennes peuvent être trompeuses. Il semble en effet que le poids santé se répartit comme tant d’autres choses, c’est-à-dire inégalement, et que ce n’est que chez les «ados de bonne famille» que le surpoids recule. Chez les défavorisés, le problème continue de progresser.

Boire trop d’alcool à l’âge adulte accélère le déclin de la mémoire
Source: Le Journal de Montréal, mercredi 15 janvier 2014

Les hommes qui boivent régulièrement trop d’alcool à l’âge adulte s’exposent à un déclin accéléré de la mémoire, entraînant une diminution de leurs capacités d’attention et de concentration, selon une étude publiée mercredi.

Source : Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), janvier 2014

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) développe Campus virtuel comme nouvel espace web. Il met à la disposition du réseau de la santé publique du Québec des services, produits, dispositifs et outils permettant le développement des compétences et le transfert des connaissances. Cet espace intégrateur et évolutif est basé sur une volonté de coordonner les efforts, de partager les ressources et de tirer profit du potentiel des nouvelles technologies de l’apprentissage. Il offre des possibilités d’information, de communication synchrone et asynchrone, de collaboration à distance, d’apprentissage en ligne et de gestion de contenu.

Source : IOS Press, 2013

Cet article porte sur l’utilisation des médias sociaux par les scientifiques et les chercheurs. L’étude comprend les modes de collaboration scientifique et la différence avec les médias sociaux actuels. C’est aussi un regard sur les présents sites collaboratifs, les tendances sur le marché et leur capacité de changer le paysage des revues scientifiques traditionnelles.

Référence complète

Coppock, E. G., & Davis, L. (2013). Status of the adoption of social media in the scientific research community. Information Services and Use, 33(3), 203-217.

Source : Research Councils UK, novembre 2013

« Autism Research Policy Practice Hub » (RPP) est un site ouvert qui vise à mobiliser les chercheurs et non-chercheurs en vue de sensibiliser à la recherche et la co-production des connaissances sur l’autisme. Le but de ce projet de transfert des connaissances est de créer un pôle unique de « recherche-action-pratique » sur l’autisme qui repose sur des communautés de pratique ainsi que des politiques afin d’améliorer la santé et le bien-être en offrant non seulement un aperçu des politiques et des pratiques, mais aussi une amélioration d’accès aux connaissances basées sur les données probantes. Le projet est rendu possible grâce aux stratégies gouvernementales concernant l’autisme et fournira un premier modèle de « recherche-politique-pratique » pour le Royaume-Uni et à l’étranger.

Source: The NIHR Journals Library, octobre 2013

Ce rapport présente une recherche financée par le National Institute for Health Research. Le but de la recherche consiste à examiner si les processus d’échange d’information (boundary-spanning processes) stimulent la création et l’échange de connaissances entre les secteurs, les organisations et les professionnels et si cela mène ou non, grâce à une meilleure intégration des services, à l’amélioration de la qualité des soins.

Référence complète :

Nasir L, Robert G, Fischer M, Norman I, Murrells T, Schofield P..Facilitating knowledge exchange between health-care sectors, organisations and professions: a longitudinal mixed-methods study of boundary-spanning processes and their impact on health-care quality. Health Serv Deliv Res 2013;1(7)

Source : Implementation Science, 01 juillet 2013

La  mobilisation des chercheurs et des décideurs dans les organisations gouvernementales et non gouvernementales est difficile. Cet article décrit et évalue le processus d’échange de connaissances utilisé dans le cadre du projet «Translational Research on Obesity Prevention in Communities (TROPIC)» mené entre juillet 2009  et avril 2012 in Fiji. Le projet vise à améliorer les prises de décisions en utilisant des données de recherche, ainsi que la sensibilisation et l’utilisation  de preuves liés à l’obésité pour élaborer des politiques susceptibles de réduire l’obésité et d’améliorer la santé de la population.

Source : Researchimpact, mai 2013

« Que se passe-t-il lorsque 88 personnes se rassemblent pour discuter d’innovation sociale? Vous obtenez l’émergence d’une réponse à des défis sociaux persistants, et ce, à l’échelle régionale et systémique. » David Phipps, RIR-York

« Collaborer pour le bien collectif »  est un événement parrainé par la série de conférences « Business Innovation in Changing Times » conçue pour accélérer l’innovation et la croissance des entreprises. Le 18 Avril, les acteurs des secteurs privé, public et sans but lucratif se sont réunis pour discuter de la façon de collaborer pour créer des avantages sociaux. Découvrez les fait saillants de cet événement.