Source : catalogue IRIS, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), 2014

bonheur_travail2014

Par Jean-François Thiriet

Le travail est indispensable pour le développement de chaque personne. Mais à l’heure de l’augmentation du chômage de masse et des risques psychosociaux, il est important d’aborder la question du bonheur au travail. Ce livre présente les apports de la psychologie positive sur le bonheur d’un point de vue personnel, puis sur le bonheur au travail. A l’aide d’exemples concrets, d’exercices simples et de témoignages réels, l’auteur propose des outils pratiques qui font leurs preuves dans la réconciliation de l’Homme et du Travail.

 

Source : Action Travail des Femmes (ATF), mai 2013

Vous pensez vivre une situation de harcèlement psychologique à votre emploi? Ce guide est produit par Action Travail des Femmes (ATF) pour prévenir le harcèlement psychologique au travail et y mettre fin.

REVUE DE PRESSE

6 novembre 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

L’instabilité économique stresse les jeunes
Source: Les Affaires, lundi 5 novembre 2012

Les jeunes âgés de 18 à 24 ans subissent du stress en raison de l’instabilité économique et de leur environnement de travail, selon un sondage Sun Life réalisé par Ipsos Reid.

Santé et sécurité – « La prévention des accidents de travail est en recul »
Hélène Roulot-Ganzmann
Source: Le Devoir, samedi 3 novembre 2012

Un million de travailleurs sont blessés chaque année. Des chiffres qui sont stables depuis plusieurs années et qui pourraient bien repartir à la hausse, notamment dans la fonction publique, si la course aux réductions de personnel se maintient, prévient le SCFP, le plus grand syndicat canadien, avec près de 620 000 membres. « La prévention des accidents est en recul, assure Charles Fleury, son porte-parole et le secrétaire-trésorier national. Et cela, quel que soit l’ordre de gouvernement ».

Orientation: aider l’adulte à faire ses choix
Caroline Rodgers
Source: La Presse, mercredi 31 octobre 2012

 Les jeunes du secondaire ne sont pas les seuls à avoir besoin de consulter un orienteur. Aujourd’hui, plus de la moitié des adultes s’interrogent sur leur vie professionnelle. C’est ce qui a inspiré le thème de la 8e Semaine québécoise de l’orientation, «Pour un travail à ma mesure», qui s’adresse cette année aux adultes et se déroule du 4 au 10 novembre.

ITINÉRANCE

L’annonce d’une politique sur l’itinérance accueillie avec soulagement
Étienne Fortin-Gauthier
Source: La Presse, lundi 5 novembre 2012

Plus de 1000 demandes d’hébergement d’urgence sont restées sans réponse l’an dernier à Granby, en raison du manque criant de ressources. La détresse vécue par de nombreux citoyens de notre région est plus profonde que jamais, au point où une nouvelle classe d’itinérants voit le jour. Dans ce contexte, l’annonce de la première ministre Pauline Marois concernant la mise en place d’une politique pour contrer l’itinérance est accueillie avec soulagement par les intervenants qui travaillent avec les plus démunis de notre société.

ÉDUCATION

Pour un bon choix de carrière, des parents zen
Martine Letarte
Source: La Presse, lundi 5 novembre 2012

Choisir sa profession est un défi pour les jeunes, mais cette étape est aussi difficile pour leurs parents. C’est pour cette raison que Marie-Sylvie Dionne, conseillère d’orientation, a rédigé Le défi d’orientation Guide du parent zen. Une réflexion opportune à l’occasion de la Semaine québécoise de l’orientation, qui se tient du 4 au 10 novembre.

Les défis du réseau scolaire
Maxime Huard
Source: Métro, mercredi 31 octobre 2012

Dans la foulée du printemps érable, le Québec n’a jamais autant parlé de scolarité, d’étudiants et d’université. Mais a-t-on réellement parlé d’éducation? Élaboré avant le conflit étudiant, le livre De quoi le Québec a-t-il besoin en éducation? interroge une dizaine de spécialistes sur les défis du réseau scolaire, de la petite école à la formation professionnelle. Rencontre avec le co-directeur du projet et chroniqueur au journal La Presse Vincent Marissal.

Recueil: faire de l’éducation une priorité
Pascale Breton
Source: La Presse, mercredi 31 octobre 2012

L’idée était dans l’air depuis un moment déjà et le «printemps érable» l’a propulsée au premier plan. Alors qu’elle est souvent négligée, dévalorisée, l’éducation devrait plutôt faire l’objet d’une véritable réflexion, d’un chantier national au Québec.

REVUE DE PRESSE

15 octobre 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

MALTRAITANCE

La maltraitance en bas âge altère l’ADN cérébral
Pauline Gravel
Source: Le Devoir, vendredi 12 octobre 2012

On savait que la maltraitance durant la petite enfance laisse des séquelles durables qui pourront se manifester sur la santé mentale future de l’enfant. Des chercheurs de l’Université McGill avaient aussi observé chez des rats et sur des cerveaux de personnes décédées que ces expériences traumatisantes vécues durant les premières années de vie modifiaient dans le cerveau l’expression d’un gène intervenant dans la réponse au stress.

AUTISME

Une résidence pour accueillir de jeunes autistes
Source: La Presse, jeudi 11 octobre 2012

Diane Thériault-Piette est une grand-maman très engagée. Deux de ses trois petits-enfants sont autistes. Quand ses filles ont besoin de répit, c’est vers leur maman qu’elles se tournent. En prévision du jour où elle ne sera plus capable de les aider, Mme Thériault-Piette a imaginé un très, très gros projet.

HOMOPHOBIE

Quand la littérature aide à combattre l’homophobie
Mathias Marchal
Source: Métro, vendredi 12 octobre 2012

La fondation littéraire Métropolis Bleu lançait hier le quatrième volet de sa plateforme web à vocation sociale. Au suicide, à l’intimidation à l’école et à l’anorexie s’ajoute désormais le thème de l’homophobie. Métro s’est entretenu avec William St-Hilaire, PDG et directrice artistique de la fondation.

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

Faire les bons choix quand on est jeune
Mario Charette
Source: Métro, mercredi 10 octobre 2012

Les adultes choisissent parfois de conserver un emploi insatisfaisant parce qu’ils désirent conserver leur stabilité financière. Les jeunes peuvent éviter de vivre cette situation plus tard s’ils font les bons choix aujourd’hui.

La santé mentale préoccupe de plus en plus
Myriam Gauthier
Source: La Presse, samedi 13 octobre 2012

Plus de 1000 personnes ont participé à la 28e édition du Colloque sur la santé et la sécurité du travail de la région qui s’est tenu vendredi au Centre des congrès de l’Hôtel Delta, à Jonquière. Une attention particulière a été accordée à l’aspect de la santé physique et psychologique lors de l’événement.

Augmenter l’aide sociale pour favoriser le retour au travail
Camille Laurin-Desjardins
Source: Métro, jeudi 11 octobre 2012

L’institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) propose d’augmenter les prestations d’assistance sociale dans une note publiée mercredi. L’étude de l’IRIS vise à contredire le mythe selon lequel hausser les prestations d’aide sociale aurait comme conséquence d’augmenter le nombre de bénéficiaires.

Santé des employés: un programme qui fait son chemin
Stéphane Champagne
Source: La Presse, mercredi 10 octobre 2012

La norme québécoise «Entreprise en santé», qui vise à maintenir et à améliorer de façon durable l’état de santé des personnes en milieu de travail, fait de plus en plus d’adeptes. Les autres provinces du Canada et la France commencent même à s’y intéresser.

VIEILLISSEMENT

Des places en CHSLD plus rares… et plus chères
Pierre Pelchat
Source: La Presse, vendredi 12 octobre 2012

S’il n’en tient qu’au nouveau ministre de la Santé, le Dr Réjean Hébert, il y aura moins de places en centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) au cours des prochaines années et plus de services à domicile pour permettre aux personnes âgées de demeurer à leur domicile.

Source : Vuibert, février 2012

Emmanuel Abord de Chatillon

Cet ouvrage, collectif pluridisciplinaire, est destiné aux responsables des ressources humaines et à l’ensemble des intervenants du monde de la prévention (médecins et psychologues du travail, consultants, membres de CHSCT…). Il présente les éléments permettant de mieux appréhender tous les risques liés au travail, notamment les risques psychosociaux et les questions de souffrance au travail qu’il s’agisse du harcèlement moral, du stress professionnel ou du suicide qui affecte le monde du travail. L’ouvrage convoque l’ensemble des disciplines des sciences du travail (sciences de gestion, psychologie, psychanalyse, sociologie et économie du travail) pour présenter les connaissances les plus récentes sur le management de la santé et de la sécurité au travail, incluant largement les risques psychosociaux.

Source : Institut national de la santé et la recherche médicale (Inserm), 14 septembre 2012

Les dernières études sur lien entre la survenue d’accidents cardiovasculaires ischémiques et le stress au travail ont été confrontées à de nombreux biais (méthodologie employée, définition du « stress » au travail et nombre de cas étudiés) modifiant la valeur du risque obtenu. Pour en savoir plus, des chercheurs français de l’Inserm et de l’université Versailles Saint Quentin participent à un grand consortium européen appelé IPD-WORK Consortium, regroupant treize cohortes en population en Europe. Aujourd’hui, les chercheurs confirment, par une analyse à grande échelle sur près de 200 000 individus en Europe, l’association entre le stress au travail et la survenue d’accidents cardiovasculaires. Les personnes exposées au stress auraient un risque de 23 % plus élevé que celles qui n’y sont pas exposées de faire un infarctus. Les résultats publiés dans The Lancet le 14 septembre 2012.

Source : Santé Log, mercredi 12 septembre 2012

Une grande étude épidémiologique, Coset, lancée par l’Institut de veille sanitaire (InVS) sur les risques professionnels des travailleurs indépendants va suivre, pendant plusieurs années,  l’état de santé d’un groupe d’actifs volontaires affiliés au Régime social des Indépendants (RSI).

L’objectif principal du programme Coset est de mieux décrire et surveiller les liens entre les facteurs professionnels et la survenue de problèmes de santé (problèmes musculaires et articulaires, problèmes de santé psychique, problèmes cardio-vasculaires et respiratoires, cancer…). Ce programme contribuera à identifier les métiers et les conditions de travail à risque pour la santé, et à proposer des recommandations en matière de prévention.

Source :  Child and Adolescent Social Work Journal, 11 août 2012 (via Citeulike, SpringerLink, Scienceindex )

Le but de cette étude est de déterminer la prévalence de l’anxiété sociale chez les enfants obèses. L’hypothèse suppose que l’anxiété sociale serait positivement corrélée à l’obésité et que les jeunes extrêmement obèses auraient des taux significativement plus élevés d’anxiété sociale par rapport aux jeunes obèses.

Les résultats de l’étude ont montré que l’anxiété sociale est significativement et positivement corrélée avec l’obésité. En outre, les jeunes extrêmement obèses ont significativement un taux plus élevés d’anxiété sociale que les jeunes obèses. L’étude a révélé également que l’anxiété sociale et l’obésité sont en corrélation positive chez les plus jeunes alors que les résultats pour les adolescents restent moins claires.

Les implications cliniques de ces résultats ainsi que les limites de cette étude et les orientations futures pour les recherches ont également été discutées.

Source : Commission de la santé mentale du Canada, 27 avril 2012

Les problèmes de santé mentale et les maladies mentales sont la principale cause d’invalidité à court et à long terme au Canada. Pour aider à corriger la situation, la Commission de la santé mentale du Canada a lancé un nouvel outil permettant de protéger la santé mentale des employés. Santé et sécurité psychologiques : Guide de l’employeur propose des mesures accessibles à tous les employeurs canadiens.

Source : Santéblog, mardi 24 avril 2012

Des chercheurs norvégiens et britanniques viennent de mettre au point un nouvel outil d’évaluation de la dépendance au travail. Zoom sur cette échelle, « The Bergen Work Addiction Scale  », basée sur des critères reconnus de diagnostic de plusieurs types d’addictions et présentée dans le Scandinavian Journal of Psychology.