Source : Portail canadien de la recherche en protection de l’enfance, 18 septembre 2012

Il y a une pénurie de recherches sur les variables explicatives de la négligence envers les enfants pendant la petite enfance. Or, il est important de comprendre les facteurs associés à la négligence, qu’il s’agisse de facteurs de risque ou de protection, afin de documenter les efforts de prévention et d’intervention. Les trois études portent sur des familles avec des enfants de moins de cinq ans, principalement à faible revenu et comprennent des mesures de la négligence.
Les résultats indiquent un lien significatif entre plusieurs variables socio-économiques et les risques accrus de contact avec les services de protection de l’enfance pour des préoccupations entourant la négligence. Les auteurs suggèrent que les résultats sont importants en ce qui a trait aux efforts de prévention. Les organismes de protection de l’enfance se concentrent peut-être trop sur les caractéristiques parentales en tant que source de maltraitance et axe d’intervention alors que les efforts visant la diminution de la pauvreté sont probablement plus importants.

REVUE DE PRESSE

17 septembre 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

MALTRAITANCE

Une Chaire pour prévenir la maltraitance infantile
Jean-Manuel Téotonio
Source: Québec Hebdo, jeudi 13 septembre 2012

Afin de s’attaquer au problème de la maltraitance envers les enfants, une nouvelle Chaire de recherche est née à l’Université Laval. La Chaire de partenariat en prévention de la maltraitance aura pour objectifs de rassembler tous les acteurs du domaine pour développer et évaluer les stratégies de prévention.

Le nombre de signalements en hausse à la DPJ
Annie Mathieu
Source: Le Soleil, vendredi 14 septembre 2012

Le lancement jeudi d’une nouvelle chaire de recherche à l’Université Laval visant à prévenir la maltraitance envers les enfants arrive à point nommé. La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) dévoilera dans quelques jours son bilan de la dernière année dans lequel elle rapporte une nouvelle hausse du nombre de signalements pour l’ensemble de la province.
La région de la Capitale-Nationale n’y échappe pas.

INTIMIDTION

Un tout mignon livre jeunesse sur l’intimidation, par le Lambertois Gilles Chouinard
Nathalie Paquin
Source: Rive-Sud Express, mardi 11 septembre 2012

Voilà un petit livre jeunesse futé et sans prétention, au sujet bien d’actualité pour la rentrée. Tyranono, une préhistoire d’intimidation, écrit par l’auteur lambertois Gilles Chouinard et joliment illustré par Rogé, raconte les chagrins puis la victoire d’un petit dinosaure, bouc émissaire de ses collègues de classe.

VIOLENCE

Ottawa investit 50 millions de dollars pour prévenir la criminalité
Source: Le Devoir, vendredi 14 septembre 2012

Le gouvernement canadien investit 50 millions au cours de cinq prochaines années pour lutter contre la criminalité. Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu a fait cette annonce à Montréal, jeudi. « Avec le succès de la première phase de notre stratégie nationale de prévention du crime, je suis très fier d’annoncer le prochain appel de projets lié à la stratégie nationale. »

Drames familiaux: la faute aux médias?
Brigitte Breton
Source: Le Soleil, vendredi 14 septembre

N’eût été la médiatisation des drames familiaux, Martin Houle et ses deux jeunes enfants Florence et Zacharie seraient-ils vivants aujourd’hui plutôt que de figurer dans la liste des victimes? Le coroner Yvon Garneau semble croire que oui puisqu’il pointe un doigt accusateur vers les médias pour l’influence négative qu’ils auraient sur les personnes fragiles. Il occulte ainsi que des vies sont sauvées, que des abus sont dénoncés et que des actes de violence sont punis parce que des informations véhiculées par les médias ont permis au fil du temps de lever tabous et silence sur des réalités sociales.

TRAVAIL

Femmes gestionnaires: le Québec fait bonne figure
Martine Letarte
Source: La Presse, mercredi 12 septembre 2012

Le Québec se positionne avantageusement comparativement au reste du pays dans une étude menée par Randstad Canada et Ipsos Reid auprès de 500 femmes occupant un poste de gestion.

SANTÉ MENTALE

Des efforts à faire pour les personnes souffrant de maladie mentale
Source: Radio-Canada, jeudi 13 septembre 2012

Les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie ont des difficultés à trouver un emploi, à se loger et à avoir accès à certains services affirme la Commission ontarienne des droits de la personne dans un rapport publié jeudi matin.

Les dépressions majeures peuvent être normales et bénéfiques
Yves Dalpé
Source: Le Soleil, dimanche 16 septembre 2012

Je viens de terminer une entrevue avec une jeune femme de 22 ans qui est déprimée et qui combat malheureusement son mal de vivre avec l’alcool et la marijuana. Je vais peut-être vous surprendre, mais j’aime recevoir en entrevue des personnes déprimées qui prennent la peine de faire une psychothérapie. Probablement parce que je visualise déjà la remontée que ces personnes vont vivre dans les prochaines semaines et les leçons qu’elles tireront de leur dépression. Toute dépression a un sens qu’il faut trouver. J’aime amener mes clients à sortir de leur marasme transitoire en explorant avec eux ce qui les y a plongés.

Source : Child abuse & neglect, mardi 04 septembre 2012 (Via : ScienceDirect, biomedsearch, elsevier)

Les pleurs du nourrisson sont particulièrement frustrants durant les premiers mois et déclenchent souvent le secouement et le mauvais traitement du bébé.

« Period of PURPLE Crying » (période de pleurs extrêmes et inconsolables) est un programme de prévention créé par le National Center on Shaken Baby Syndrome (NCSBS) en 2007 pour aider les nouveaux parents à comprendre ces pleurs et le danger de secouer un bébé qui peut causer des lésions graves au cerveau et entraîner la mort.
Le programme est constitué de brochures et de DVD/vidéos d’intervention. Dans le mot PURPLE, chaque lettre renvoie à chacune des six caractéristiques des pleurs normaux : (P : pleurs d’intensité maximale; U : le moment inattendu auquel se produit l’accès prolongé de pleurs; R : résistance à l’apaisement; P : visage qui semble souffrir même si le nourrisson ne souffre pas; L : long accès de pleurs, et E pleurs concentrés dans la soirée).

Au cours de cet essai contrôlé randomisé du matériel éducatif du programme « Period of PURPLE Crying » auquel ont participé 201 nouveaux parents au Japan, les résultats ont montré le rôle du programme à améliorer la connaissance et les comportements que les parents ont des pleurs des nourrissons ainsi que la prévention du syndrome du bébé secoué.

L’expérience montre également que le programme est bien utile au Japon qu’en Amérique du Nord pour informer sur les propriétés des pleurs des nourrissons et changer certains comportements liés au secouement de l’enfant qui pleure.

Source : Institut Douglas, août 2012

Que se passe-t-il dans la tête d’une personne qui souffre d’un mal de vivre si profond qu’elle en vient à choisir de mettre fin à ses jours ? Cette question qui préoccupe des chercheurs du monde entier depuis des décennies est au coeur de la recherche menée à la Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada et des travaux qu’y conduit Gustavo Turecki, M.D. Le psychiatre spécialiste en génomique et chercheur à l’Institut Douglas est aussi professeur au département de psychiatrie de l’Université McGill.

Source : Presses de l’Université du Québec, automne 2011
Michèle Charpentier et Anne Quéniart

Les sociétés vieillissent et au Québec, ce phénomène est un des plus rapides au monde. Les personnes de 65 ans et plus constituent actuellement 14% de la population et les projections sont à l’effet que ce pourcentage doublera d’ici vingt cinq ans (Conseil des aînés, 2007 : p 14). Cette population âgée est et sera majoritairement composée de femmes, particulièrement au grand âge où l’on dénombre deux femmes pour un homme chez les plus de 80 ans, cinq pour un chez les centenaires (Statistique Canada, 2007; Conseil des aînés, 2007). En plus de vieillir rapidement et de se féminiser, la population âgée devient de plus en plus diversifiée.

Ce vieillissement à la fois individuel et collectif « change la face du monde » (Lefrançois, 2011) et cette nouvelle cohabitation entre quatre voire cinq générations fait peur. Les discours, surtout économiques, sont parfois carrément alarmistes. Pourtant, les données sont sans équivoque : ces années de plus en plus nombreuses que constitue « la vieillesse » se vivent en meilleure santé et les citoyens aînés d’aujourd’hui sont plus scolarisés, ont des conditions de vie moins précaires et bénéficient d’une pluralité de choix quant à leur de mode de vie –vie en solo, loisirs, engagement social, etc. (Charpentier et al. 2010).

Source : ScienceDaily, 17 juillet 2012

La maltraitance d’un enfant par les parents peut augmenter le risque de cancer de l’enfant à l’âge adulte, et les effets sont particulièrement importants lorsque les filles sont maltraitées par leurs mères et les fils par leurs pères, selon une nouvelle étude de l’Université Purdue. Plus la violence, émotionnelle ou physique, est fréquente, plus le risque de cancer est élevé.

Source : Santé Blog, 2 juillet 2012

Selon une étude menée auprès de 653 adultes par une équipe de chercheurs canadiens, les punitions corporelles subies par l’enfant ont des effets sur la santé mentale ultérieure. Troubles de l’humeur, anxiété, usage de drogues et troubles de la personnalité sont les troubles mentaux identifiés par ces chercheurs. Les résultats, publiés dans la revue Pediatrics, confirment non seulement que la fessée appartient désormais au passé, mais que derrière la fessée, il y a le risque de troubles de la personnalité.

Source : Allodocteurs.fr, 12 juin 2012

Deux sites Internet à usage pédagogique, dédiés au syndrome du bébé secoué (SBS), ont été lancés. Ce syndrome est dû à un acte de maltraitance qui peut entraîner des séquelles graves chez les enfants.
Syndromedubebesecoue.com est destiné aux professionnels de la santé et de la petite enfance. Il a pour objectif la prévention de ce syndrome.
bebesecoue.com propose une expérience immersive qui permet de comprendre pourquoi un enfant pleure et comment faire pour le calmer et se calmer en tant que parent.

REVUE DE PRESSE

19 juin 2012 | Écrit par dans Revue de presse - (0 Commentaire)

ÉDUCATION

De l’école Saint-Jacques au pays des rêves
Isabelle Légaré
Source : Le Nouvelliste, lundi 18 juin 2012

Elle se dit plutôt réservée, voire timide, mais lorsqu’il s’agit d’amener ses élèves à dépasser leurs limites, tous ses doutes disparaissent. Manon Périgord fait dans le conte merveilleux. L’enseignante arrive à puiser en elle cette force unique aux hypersensibles pour la partager aux enfants qui en redemandent. La fée, c’est elle.

VIEILLISSEMENT

Ériger le pont entre les aînés et la jeunesse
Henri Marineau
Source : QuébecHebdo, samedi 16 juin 2012

Réunis en congrès à Rivière-du-Loup, près de 400 délégués de la Fédération des aînés du Québec (FADOQ), regroupant 265 000 membres répartis dans 840 clubs, se sont préoccupés du sort des personnes âgées au Québec, en particulier sur les préjugés qui demeurent encore tenaces envers les aînés, les fraudes et les abus dont ils sont souvent les victimes et les problèmes financiers auxquels ils sont régulièrement confrontés.

MALTRAITANCE

Maltraitance envers les aînées: une concertation accrue s’impose
François Gougeon
Source : La Tribune, jeudi 14 juin 2012

L’efficacité en vue de contrer au maximum la maltraitance et les abus sous toutes ses formes des personnes aînées passe par la mise en réseau et la collaboration la plus fine possible entre les différents intervenants impliqués dans cette importante et complexe problématique, malheureusement encore entourée de tabous.

SUICIDE

Suicide chez les jeunes : un chef autochtone craint leur perception
Source : Société Radio-Canada, mercredi 13 juin 2012

Les jeunes des communautés autochtones ont une perception déformée du suicide, selon le chef de la Première Nation de Moose Cree. Charlie Cheechoo voudrait changer la façon dont cette problématique est abordée dans les réserves.

Talk to your kids. Don’t shy away from the topic of depression and suicide
Avis Favaro
Source : CTV News, mercredi 13 juin 2012

It’s an odd thing, but some teenagers think suicide is “heroic.” That’s exactly the word some used on Facebook to describe the death of 14-year-old Morgan Vandenberge, who took her life early May of this year. Her father Doug found her in the basement.

SANTÉ PSYCHOLOGIQUE

La maladie mentale sévit dans les gangs de rue
Daphné Cameron
Source : La Presse, samedi 16 juin 2012

Les jeunes des gangs de rue souffriraient davantage de troubles mentaux et de détresse psychologique que les autres jeunes contrevenants du Québec. Voilà les résultats étonnants d’une étude actuellement menée par l’Institut universitaire du Centre jeunesse de Montréal, dont les résultats préliminaires ont été présentés hier. Même si les conclusions des chercheurs sont embryonnaires, elles mettent en lumière l’importance d’effectuer un meilleur dépistage dès leur entrée dans le système jeunesse.

Accros aux antidépresseurs
Johanne Roy
Source : 24h Montréal, mercredi 13 juin 2012

Les Québécois sont plus que jamais accros aux antidépresseurs. En 2011, un nombre record de 14,2 millions d’ordonnances ont été délivrées par les pharmaciens.

Des étudiants en détresse
Gabrielle Duchaine
Source : La Presse, mercredi 13 juin 2012

Larmes, somnifères, alcool, perte d’amis: les futurs médecins du Québec sont si mal en point que près d’un sur cinq a pensé au suicide, révèle un sondage obtenu par La Presse. Regard sur les dommages collatéraux d’un parcours d’études particulièrement stressant.

SANTÉ

Participer au Grand défi Pierre Lavoie pour éviter de retomber dans les mauvaises habitudes
Dominique Hardy
Source : Le Soleil, samedi 16 juin 2012

«Si tu continues, on va te perdre.» Cette phrase choc a résonné dans la tête de Denis Martel, à un point tel qu’il a changé ses habitudes de vie sédentaires pour prendre part au Grand défi Pierre Lavoie en 2011.

INTIMIDATION

Lutte contre l’intimidation à l’école: le projet de loi adopté
Jean-Marc Salvet
Source : Le Soleil, mercredi 13 juin 2012

En tout dernier recours, les écoles du Québec pourront suspendre, voire expulser un élève harceleur, prescrit la mouture finale de la loi visant à lutter contre l’intimidation et la violence dans les établissements scolaires.

VIOLENCE

Violence à la télé: insensibles, agressifs
Marie-Danielle Lemieux
Source : La Presse, mercredi 13 juin 2012

J’aimerais bien croire que toutes ces heures consacrées à consommer de la violence sur les petits ou grands écrans sont sans importance, mais le fait est aujourd’hui avéré: elles augmentent les comportements violents. Pire, elles rendent insensible. De nombreuses études le confirment.

Source : Presse de l’Université Laval, avril 2012

Marie Beaulieu, Johannie Bergeron-Patenaude

Cet ouvrage porte sur la maltraitance envers les personnes aînées. Il a été conçu principalement à titre d’outil de sensibilisation et d’information, et dans le but de rejoindre l’ensemble de la population.

À l’aide de 18 énoncés, les auteures exposent les diverses facettes de la maltraitance envers les personnes âgées. Les réponses sont claires et précises et elles reposent sur une revue rigoureuse de la littérature scientifique.

Ainsi, l’ouvrage va bien au-delà des préjugés, des croyances ou d’informations partielles. Il donne accès à des informations valides qui aideront les aînés, leurs familles, les intervenants et les décideurs à percevoir et à dénoncer toute attitude de négligence ou tout comportement de violence qui pourrait en quelque manière porter atteinte à la dignité des aînés.