Source : Université de Montréal, 14 janvier 2015

Des chercheurs de l’Université de Montréal démontrent que le développement des habiletés cognitives de l’enfant nécessite un soutien maternel constant à l’autonomie de l’enfant : « Nous avons démontré que les fonctions exécutives de l’enfant sont associées au degré de soutien à l’autonomie que la mère manifeste en sa présence durant les premières années de vie. Le soutien à l’autonomie réfère au degré avec lequel le parent encourage et aide l’enfant à résoudre par lui-même les problèmes qu’il rencontre tout en prenant sa perspective et en s’assurant qu’il joue un rôle actif dans la réalisation de la tâche [...]»

Source : Presses de l’université de Montréal, octobre 2014

familles-et-jeunes-couv2015Par Claude Villeneuve

Appuyés sur des données probantes, Cet ouvrage explore le rôle de la famille dans la santé mentale des jeunes et leurs troubles émotionnels. En effet, on y trouvera l’analyse de plusieurs psychopathologies infantiles, des études de cas et un modèle d’entretien permettant d’accéder à l’intimité des familles et d’intégrer leurs proches à la démarche clinique.

Source : UdeM Nouvelles, 9 décembre 2014

Selon cette étude qui a été menée par des chercheurs de l’Université de Montréal, les problèmes d’agression physique ne peuvent pas être expliqués par les retards de langage au moment de la vie où apparaissent les problèmes d’agression physique et où se développe rapidement le langage. Par contre, les comportements parentaux pourraient influer sur le développement d’une association entre les deux problèmes. Coups de poing et/ou de pieds fréquents, ou bien encore propension élevée à mordre ou à bousculer les autres sont des exemples des agressions physiques observées chez les tout-petits.

Source : Institut de recherche en santé mentale de Montréal, Département de psychiatrie, janvier 2014

« Un enfant sur quatre nait avec un parent souffrant d’une maladie mentale. Luigi De Benedictis, professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, veut faire tomber les préjugés entourant la santé mentale. Le psychiatre a recensé  la littérature scientifique pour voir dans quelle mesure les différents types de pathologies affectaient les habiletés parentales et par le fait même le développement de l’enfant. »

Source : APA PsychNet, octobre 2013

Cette étude  vise à développer et tester un modèle qui explique comment et dans quelles circonstances les accidents au travail peuvent avoir un impact sur les familles. Les chercheurs discutent également de l’emploi et l’insécurité financière ainsi que le conflit travail-famille.

Référence complète :

Lawrence, Ericka R., Halbesleben, Jonathon R. B. et Paustian-Underdahl, Samantha C. (2013).  The influence of workplace injuries on work–family conflict: Job and financial insecurity as mechanisms. Journal of Occupational Health Psychology, Vol 18(4).

REVUE DE PRESSE

30 juillet 2013 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

FAMILLE

Pour A et sa mère
Mélyssa Gagnon
Source: La Presse, mercredi 24 juillet 2013

Il s’appelait A. A pour Alexandre, Albert, Arthur ou Antoine. Conférez-lui le prénom qui vous enchante, il sera A ici. C’était le meilleur ami de mon fils au CPE et il avait trois ans, bientôt quatre. Il avait les cheveux courts, les dents gâtées et portait souvent les mêmes modestes habits. Il arrivait avec sa mère en autobus, un brin hors d’haleine. Je les voyais marcher du coin de la rue jusqu’à la garderie, beau temps mauvais temps, main dans la main. Elle tenant le parapluie ou le sac, lui négociant les flaques d’eau et les amas de neige. A parlait peu. Il parlait, mais il mâchait ses mots et moi, je ne comprenais rien de tout ce bafouillage. Mon fils, lui, avait tout pigé. Un jour, on a appris que A ne reviendrait pas. Il irait dans une prématernelle quatre ans. Privilège accordé aux enfants des troubles d’apprentissage ou des milieux défavorisés. Prérogative réservée à ceux qu’il faut réchapper, avant qu’il ne soit trop tard et qu’on se dise qu’on aurait donc dû.

 

Source : Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille

Ce document, préparé par l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, est destiné aux aidants de personnes âgées et vise à favoriser l’adaptation des proches aidants à leur rôle suite à l’annonce du diagnostic de la maladie d’Alzheimer à leur parent âgé.

Source : Institut de la statistique Québec, avril 2013
portrait-fr-no18

 

Cette publication a été réalisée à partir des données de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ 1998-2010). On y examine les relations entre diverses caractéristiques des enfants et du milieu dans lequel ils ont vécu durant la période préscolaire et leur vulnérabilité lors de l’entrée à l’école. Une attention particulière est accordée au rôle du soutien fourni par l’entourage et la communauté locale.

Source : UNAFAM, 2013

Un projet de coopération entre la France et le Québec a permis à des familles françaises et québécoises de se rencontrer. De là est né L’indispensable, un guide pour aider les membres de l’entourage qui entrent dans l’univers de la maladie mentale. Comprendre, communiquer, gérer son stress, lâcher prise, préjugés et mythes ne sont que quelques-uns des onze thèmes abordés dans ce document.

Source : Council of Ministers of Education, Canada (CMEC), décembre 2012

Selon les deux rapports publiés par le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) [CMEC] et l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (AIE), les parents et le personnel enseignant du Canada réussissent à créer, à la maison et à l’école, un environnement favorable à l’acquisition de bonnes compétences en lecture chez les enfants.

Consultez le rapport du CMEC (PDF)
Consultez le rapport de l’AIE (PDF, en anglais)