Source : Kino Québec, 2011

Cet avis du Comité scientifique de Kino-Québec révèle tous les éléments de mieux-être associés à la pratique d’activités physiques et sportives chez les jeunes, et souligne l’importance pour les enfants, les adolescentes et les adolescents de faire le plus possible d’activité physique chaque jour. Afin d’augmenter la pratique, il faut mettre en œuvre des stratégies axées sur les jeunes eux-mêmes tout autant que sur leur environnement social, culturel, physique, politique et économique. Cela nécessite l’engagement des parents, ainsi que des spécialistes de la santé et de l’éducation, du personnel d’encadrement des activités physiques et sportives, des élues et élus, des leaders d’opinion, etc.

 

REVUE DE PRESSE

20 août 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

ÉCOLE

Un vaste choix d’activités parascolaires
Annie Bourque
Source: La Presse, mercredi 15 août 2012

Vous redoutez peut-être d’entendre la fameuse phrase: «je ne veux pas aller à l’école» avec ce ton larmoyant qui fait chavirer le coeur d’un parent. Quelle est la meilleure façon de motiver son enfant? En l’incitant à s’adonner à son activité préférée qui le stimulera dans son quotidien.

Des élèves du primaire courront pour la non violence au Défi non violent
Source: Métro, dimanche 19 août 2012

Des milliers d’élèves québécois du primaire courront pour dénoncer la violence à la rentrée, à l’instar d’autres jeunes qui feront le même types de foulées un peu partout sur la planète.

Source : Chenelière éducation, 2012
France Carbonneau, André Rousseau

Votre enfant a récemment reçu un diagnostic d’autisme ou de trouble envahissant du développement. À présent, tant de questions se bousculent : qu’est-ce que l’autisme ? Quelle peut être la cause de ce trouble ? Est-ce que ça se guérit ? Qu’arrivera-t-il à mon enfant ? À notre famille ? Quels services s’offrent à nous ? Par où commence-t-on ?

C’est à ces questions que les auteurs répondent dans cet ouvrage, à travers 15 petits chapitres qui vous permettront d’apprivoiser en douceur la situation de votre enfant. En se basant sur les recherches les plus récentes dans le domaine, mais toujours en expliquant clairement les concepts scientifiques, France Carbonneau et André Rousseau vous guident dans cet univers qui est celui de votre enfant. En plus des renseignements qui vous permettront de bien comprendre l’autisme, des stratégies pour aider votre enfant, des services offerts dans le milieu de la santé et le milieu scolaire, vous trouverez des témoignages de parents d’enfants autistes qui partagent leur vécu en toute simplicité. Rédigés en fonction du contexte québécois, la majorité des chapitres sont toutefois universels. De plus, une section complète se penche sur le contexte particulier de la France.

Cet ouvrage est une mine d’or d’information que vous garderez sous la main et qui vous aidera à passer du choc à l’espoir.

Source : Journal of evidence-based social work , juillet 2012 (via PubMed)

Cette revue systématique fait état des connaissances scientifiques sur l’efficacité des stratégies de transfert des connaissances en santé mentale chez les enfants et les adolescents. Les auteurs discutent des résultats et de la qualité des douze études retenues.

 

REVUE DE PRESSE

30 juillet 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

VIEILLISSEMENT

Winnipeg: 350 000 $ pour lutter contre l’exploitation financière des aînés
Source: Radio-Canada, mardi 24 juillet 2012

Un organisme winnipégois qui appuie les personnes âgées, le centre Good Neighbours Active Living, a reçu 350 000 $ du gouvernement fédéral mardi pour l’aider à lutter contre les mauvais traitements infligés aux personnes âgées.

ÉCOLE

La diversité sexuelle dès l’école primaire
Nathalie Villeneuve
Source: Métro, jeudi 26 juillet 2012

Alors que l’idée de favoriser la création de comités gais dans les écoles ontariennes créait des remous au sein des conseils catholiques et des groupes religieux, au printemps dernier, la Fédération canadienne des enseignants et des enseignantes (FCE) lançait un outil pédagogique plus audacieux encore.

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

Ramadan et accommodements: repères pour les employeurs
Iris Gagnon-Paradis
Source: La Presse, mercredi 25 juillet 2012

Chaque année, le ramadan revient et apporte son lot de questionnements pour les employeurs. Jusqu’où s’étend leur devoir d’accommodement? Nathalie Bussière, avocate, apporte quelques éléments de réponse pour s’y retrouver et s’assurer de ne pas contrevenir à la Charte des droits et libertés de la personne.

TROUBLES ALIMENTAIRES

Les troubles de l’alimentation frappent plus de femmes enceintes
Source: Le Devoir, lundi 23 juillet 2012

Lorsque Tina St. John était enceinte de son premier enfant, les médecins ont dit être surpris qu’une femme mesurant 1 m 57 et pesant 36 kg puisse concevoir un enfant si facilement. Mme St. John, âgée de 42 ans, confie que pendant sa grossesse, elle était constamment déchirée entre sa bataille avec l’anorexie, une maladie dont elle souffrait depuis le début de son adolescence, et son désir d’être une mère en santé pour son enfant.

VIOLENCE

Savoir reconnaître la violence psychologique
Julie Pelletier
Source : Journal de Montréal, samedi 21 juillet 2012

Au sein d’un couple, il peut s’avérer difficile de reconnaître la violence puisqu’elle peut se cacher sous le couvert de l’amour (prétendu et non réel).

 

Source : Unithèque.com, février 2012

Les troubles limites chez l'enfant et l'adolescent : apports du bilan psychologiqueSous la direction de Michèle Emmanuelli, Catherine Azoulay

La clinique de l’enfant et de l’adolescent nous confronte de plus en plus à des manifestations psychopathologiques marquées par l’expression de la dépression, de l’inhibition ou du recours à l’agir.

Celles-ci s’inscrivent dans divers registres de fonctionnement psychique qu’il s’agit d’évaluer dans une perspective diagnostique, de prise en charge et de pronostic. Cet ouvrage apporte sa contribution, dans le domaine de la psychologie clinique d’orientation psychanalytique, à la compréhension de ces troubles limites chez l’enfant et l’adolescent.

Il permet l’articulation et la discussion de la clinique du bilan psychologique et des théorisations en montrant les particularités inhérentes à ces deux périodes de la vie.

Source : Les Presses de l’Université de Montréal, avril 2012

La délinquance sexuelle des mieneursSous la direction de Monique Tardif, Martine Jacob, Robert Quenneville et Jean Proulx

Cet ouvrage, présenté en deux parties, s’adresse aux professionnels en formation et aux cliniciens d’expérience et porte sur les approches cliniques de la délinquance sexuelle des mineurs. Les auteurs sont tous des spécialistes de renom dans leur domaine.

La première partie, portant sur l’évaluation, propose une étude descriptive d’un échantillon d’adolescents auteurs d’abus sexuels référés en clinique psychiatrique externe et aborde l’évaluation clinique, psychométrique, physiologique et du risque de récidive. La deuxième partie aborde le traitement : la psychothérapie individuelle, la thérapie de groupe, la prévention de la rechute, les habiletés sociales et la gestion des émotions, l’éducation psychosexuelle, les adolescents présentant une déficience intellectuelle, les interventions auprès des familles, les prédicteurs de la fin prématurée du traitement chez des adolescents délinquants sexuels.

 

Peter Sinclair
Source : Santé Candienne, 2012

Selon le Dr Darcy Santor, professeur de psychologie à l’Université d’Ottawa, au moins un enfant sur dix s’automutile à un moment ou à un autre de son adolescence. Ces adolescents voient dans l’automutilation un exutoire à leurs émotions négatives. Ce comportement peut se prolonger jusqu’à l’âge adulte. Pour certaines personnes, l’automutilation peut se manifester pendant de nombreuses années. Cette habitude peut également augmenter les risques de suicide. Les membres de la famille ne doivent pas ignorer ce comportement , mais ils doivent apprendre à leurs enfants à gérer ces émotions de façon positive. Il faut donner au jeune l’occasion d’exprimer ce qu’il ressent. Dans de telles circonstances, une aide professionnelle est très utile, que ce soit pour l’enfant ou pour la famille.

Un nouveau site Internet consacré à l’automutilation

L’Université de Guelph et l’Université McGill ont mis en ligne un projet international sans but lucratif : le Selfinjury Outreach and Support. En plus de proposer des ressources, ce site sert de guide aux jeunes qui s’automutilent et à tous ceux qui les appuient dans leur rétablissement. Ce site Internet est disponible en anglais seulement.

Source : National Institute of Mental Health, 18 juin 2012

Selon deux études financées par le NIMH (National Institute of Mental Health) publiés dans « Archives of General Psychiatry »  du mois d’avril 2012, environ 8 pour cent des adolescents américains ont des perturbations émotionnelles graves.

Selon ces études la plupart des troubles psychiatriques manifestes dans l’enfance ou l’adolescence ont tendance à persister ou récidiver tout au long de la vie d’une personne. Les chercheurs concluent que le taux élevé de prévalence des troubles mentaux chez les adolescents américains souligne la nécessité d’intensifier la recherche axée sur le changement de la trajectoire des troubles mentaux chez les jeunes.

Source : Centre Québécois de Documentation en Toxicomanie, 19 juin 2012

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de rendre disponible un document portant sur la consommation de substances psychoactives chez les élèves du Québec. Cette publication a pour but de décrire et de comparer la prévalence de la consommation de ces substances chez les élèves du secondaire au Québec et dans les autres provinces. Comme la littérature scientifique tend à démontrer que les fumeurs sont plus susceptibles de consommer d’autres substances que les non fumeurs, les auteurs ont examiné les données en fonction du statut tabagique des élèves.