Source : Bureau virtuel de l’IPCDC, octobre 2014

L’IPCDC (Initiative sur le Partage des Connaissances et le Développement des Compétences) est un consortium qui a pour objectif de soutenir les organisations et les acteurs du système de la santé et des services sociaux ainsi que leurs partenaires intersectoriels qui sont responsables de la santé et du bien-être des populations au Québec. L’IPCDC contribue au développement des compétences, sur les plans individuel et organisationnel, tout en misant sur le partage des connaissances et des expériences. Son site présente ses activités de soutien et offre des outils pour réaliser un projet en lien avec la responsabilité populationnelle (fiches thématiques, publications, outils de veille, données probantes, statistiques…)

Marmot Indicators 2014

22 octobre 2014 | Écrit par Nadia Saif dans Lu pour vous - (0 Commentaire)

Source : Institute of Health Equity, septembre 2014

Les indicateurs Marmot 2014 sont une nouvelle série d’indicateurs des déterminants sociaux de la santé, de résultats de santé et d’inégalités sociales, qui correspondent aux recommandations mentionnées dans le rapport 2010 du Marmot Review. Les données sur chaque indicateur pour chaque autorité locale en Angleterre sont disponibles sous forme de tableau.

REVUE DE PRESSE

20 octobre 2014 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

SANTÉ MENTALE

Les patients trouvent du réconfort sur les médias sociaux
Source: Le Journal de Montréal, samedi 18 octobre 2014

De plus en plus de personnes souffrant de maladies mentales partagent leurs expériences et demandent conseil sur les médias sociaux, selon une nouvelle étude.

Suicide en milieu de travail: pour mettre fin à l’omerta
Gilbert Leduc
Source: La Presse, mardi 14 octobre 2014

Trois Québécois sur dix ont été confrontés, au cours de la dernière année, à un suicide dans leur entourage. Pour 28 % de ces personnes, il s’agissait d’un collègue de travail. Et dans 16 % des cas, le passage à l’acte s’est déroulé au bureau ou à l’usine.

Des 5 à 12 ans affectés par des pensées suicidaires
Pierre Pelchat
Source: La Presse, jeudi 16 octobre

Des enfants de six, sept ans ne se suicident pas, heureusement, mais certains d’entre eux ont des pensées suicidaires qui peuvent les prédisposer à passer à l’acte à l’adolescence.

Il vaut mieux être riche pour souffrir d’une maladie mentale
Etienne Plamondon Emond
Source: Le Devoir, samedi 11 octobre 2014

La santé mentale ne semble pas être une priorité pour le gouvernement du Québec, alors que les services dans ce domaine présentent de nombreuses lacunes. État de la situation.

MALTRAITANCE

Les aînés seuls n’osent souvent pas dénoncer leur agresseur
Patrick Rodrigue
Source: L’Écho Abitibien, vendredi 10 octobre 2014

La publication d’une importante analyse sur l’isolement et la solitude des aînés en Abitibi-Ouest a conduit à un constat inquiétant: plusieurs aînés qui vivent de la maltraitance n’osent pas dénoncer puisque leur agresseur représente la seule source d’interaction sociale dont ils disposent.

ÉGALITÉ

Lutte contre les stéréotypes de sexe: l’éducation et les médias prioritaires
Source: L’Express, lundi 20 octobre 2014

Conditionner les financements publics à la lutte contre les stéréotypes de sexe. C’est ce que propose le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dans un rapport rendu public lundi.

Source : Le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal, octobre 2014

Le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire (CRDM-IU) a publié un papier virtuel, intitulé « Jeux de hasard et d’argent chez les 55 ans et plus ». Ce document est basé sur les résultats de recherche d’Isabelle Giroux, chercheure principale, directrice du Centre québécois d’excellence pour la prévention et le traitement du jeu (CQEPTJ), du Groupe de recherche sur l’intervention et les fondements en jeu (GRIF-Jeu) et chercheure au CRDM-IU, et des cochercheurs Francine Ferland, Philippe Landreville et Serge Sévigny. Cette recherche présente des éléments de compréhension et d’explication en ce qui a trait au développement, au maintien, à l’augmentation ou à la diminution des habitudes de jeu des personnes de 55 ans et plus.

Référence :

Giroux, I., Ferland, F., Savard, C., Nadeau, D., Poupard, M., Sévigny, S., … Jacques, C. (2014). Jeux de hasard et d’argent chez les 55 ans et plus. Montréal, Québec : Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire.

REVUE DE PRESSE

6 octobre 2014 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

SANTÉ MENTALE

Les plus vulnérables écopent
Amélie Daoust-Boisvert
Source: Le Devoir, 30 septembre 2014

À Montréal, les personnes souffrant de troubles de santé mentale, les personnes âgées en perte d’autonomie et les personnes  atteintes de déficience intellectuelle et de troubles envahissants du développement risquent de faire les frais des compressions de 100 millions commandées à l’agence de la santé par Québec.

Maladies mentales: Plus présentes qu’on pense
Roby St-Gelais
Source: Le Journal de Montréal, dimanche 5 octobre 2014

Plus de personnes qu’on le pense souffrent de troubles mentaux, c’est pourquoi il est important que la population continue d’être sensibilisée à l’égard de cette maladie encore «taboue», estime Christiane Trudel, présidente de la FFAPAMM.

INTIMIDATION

Bras de fer sur la lutte contre l’intimidation
Daphnée Dion-Viens
Source: La Presse, jeudi 2 octobre 2014

Le premier ministre Philippe Couillard et son ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, ont sévèrement rabroué les commissions scolaires qui coupent dans les sommes consacrées à la lutte contre la violence à l’école, leur demandant de corriger le tir. Mais ces dernières rétorquent qu’il s’agit d’une conséquence directe des compressions imposées par Québec.

Cyberintimidation: Éduquer les parents
Pascal Faucher
Source: La Voix de l’Est, samedi 4 octobre 2014

Les élèves d’aujourd’hui sont nés avec internet. Pas leurs parents qui peuvent se retrouver démunis quand leur enfant est impliqué dans une histoire de cyberintimidation.

 

Source : Presses de l’université de Québec, 2014

tripes_drogue_violence2014Marlène Falardeau

« Drogués, vauriens, délinquants, parias de la société… » tant d’étiquettes pour désigner les jeunes usagers de drogues. Dans cet ouvrage, Marlène Falardeau a voulu comprendre leur réalité et nous livre les expériences de ces jeunes ainsi que le résultat de l’analyse de leurs témoignages. Elle nous fait découvrir leur vécu afin que nous puissions mieux comprendre les raisons qui les ont poussés à faire usage de drogues ou à recourir à la violence. Elle propose des pistes d’action basées sur les données recueillies auprès des jeunes, sur l’opinion d’experts et sur sa propre expérience.

Source : Social psychiatry and psychiatric epidemiology, 2014

Cette étude, menée  auprès de 1.954 employés de 63 entreprises, recense les multiples facteurs qui contribuent à favoriser le développement de problèmes de santé mentale au travail.  Les chercheurs ont examiné l’impact des facteurs personnels tels que le statut parental, le revenu du ménage, le réseau social, l’âge, la santé physique et le degré d’estime de soi et ont rapprochés ces facteurs de ceux associés au stress au travail, tels que l’épuisement émotionnel, la non prise en compte des compétences, l’ampleur des exigences psychologiques, la précarité de l’emploi et le défaut de leadership. L’ensemble des ces facteurs déterminent de manière spécifique le bien-être au travail.

Référence :

Marchand, A., Durand, P., Haines III, V., & Harvey, S. (2014). The multilevel determinants of workers’ mental health: results from the SALVEO study. Social psychiatry and psychiatric epidemiology, 1-15.