REVUE DE PRESSE

30 juillet 2013 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

FAMILLE

Pour A et sa mère
Mélyssa Gagnon
Source: La Presse, mercredi 24 juillet 2013

Il s’appelait A. A pour Alexandre, Albert, Arthur ou Antoine. Conférez-lui le prénom qui vous enchante, il sera A ici. C’était le meilleur ami de mon fils au CPE et il avait trois ans, bientôt quatre. Il avait les cheveux courts, les dents gâtées et portait souvent les mêmes modestes habits. Il arrivait avec sa mère en autobus, un brin hors d’haleine. Je les voyais marcher du coin de la rue jusqu’à la garderie, beau temps mauvais temps, main dans la main. Elle tenant le parapluie ou le sac, lui négociant les flaques d’eau et les amas de neige. A parlait peu. Il parlait, mais il mâchait ses mots et moi, je ne comprenais rien de tout ce bafouillage. Mon fils, lui, avait tout pigé. Un jour, on a appris que A ne reviendrait pas. Il irait dans une prématernelle quatre ans. Privilège accordé aux enfants des troubles d’apprentissage ou des milieux défavorisés. Prérogative réservée à ceux qu’il faut réchapper, avant qu’il ne soit trop tard et qu’on se dise qu’on aurait donc dû.

 

Source : Implementation Science, 01 juillet 2013

La  mobilisation des chercheurs et des décideurs dans les organisations gouvernementales et non gouvernementales est difficile. Cet article décrit et évalue le processus d’échange de connaissances utilisé dans le cadre du projet «Translational Research on Obesity Prevention in Communities (TROPIC)» mené entre juillet 2009  et avril 2012 in Fiji. Le projet vise à améliorer les prises de décisions en utilisant des données de recherche, ainsi que la sensibilisation et l’utilisation  de preuves liés à l’obésité pour élaborer des politiques susceptibles de réduire l’obésité et d’améliorer la santé de la population.