Source : Presses de l’Université du Québec, août 2012

Jean-Pascal Lemelin, Marc A. Provost, George M. Tarabulsy, André Plamondon, Caroline Dufresne

Développement social et émotionnel chez l'enfant et l'adolescentCe livre vient situer le domaine du développement social et émotionnel de l’enfant et de l’adolescent et présenter les facettes les plus essentielles des connaissances, des hypothèses et des spéculations qui animent les intervenants et les chercheurs.

Réunissant des contributions de chercheurs québécois, canadiens, anglais, américains et français, le premier tome porte sur les bases du développement, comme le tempérament, la relation d’attachement, les influences génétiques et biologiques, le stress, les compétences socioémotionnelles et la prosocialité,… Les chapitres de ce premier tome dépeignent un domaine très étendue et complexe, en soulignant les connaissances envers lesquelles nous pouvons avoir confiance, les endroits où nous devons faire preuve de prudence et, certainement, les questions qui demeurent.

Source : Child Abuse & Neglect,  juillet–août 2012 (via PubMed)

L’objectif de cette étude est d’examiner le lien entre les mauvais traitements physiques, psychologiques ou sexuels infligés à des enfants et l’automutilation non suicidaire (Non-Suicidal Self-Injury – NSSI) ultérieure. Les enfants souffrant de maltraitance sont susceptibles de souffrir, plus tard dans leur vie, de troubles impliquant des symptômes de dissociation, d’alexithymie, et d’auto-accusation.

Les résultats de l’étude diffèrent selon le sexe et indiquent que la maltraitance des enfants, et en particulier, la violence physique, est étroitement liée à l’automutilation non suicidaire ultérieure et peut être associée à la dissociation, l’alexithymie, et l’auto-accusation chez les femmes et à la dissociation et l’auto-accusation chez les hommes.

REVUE DE PRESSE

27 août 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

QUALITÉ DE VIE

De nombreux Canadiens prévoient travailler après la retraite
Source: La Presse Canadienne, lundi 20 août 2012

Plus de la moitié des Canadiens actuellement âgés d’une cinquantaine d’années envisagent d’arrondir leur revenu en travaillant pendant la retraite, souvent parce qu’ils n’ont pas épargné suffisamment, révèle un nouveau sondage publié lundi par la Banque CIBC.

HOMOPHOBIE

Gai Écoute présente son Registre des actes homophobes à Ottawa
Source: Radio-Canada, vendredi 24 août 2012

L’organisme Gai Écoute est de passage dans la région afin de présenter son nouveau Registre des actes homophobes à l’occasion des festivités de la Fierté, qui se déroulent jusqu’à dimanche dans la capitale.

SANTÉ

Paternités tardives : risques accrus d’autisme et de schizophrénie
Source: Radio-Canada, mercredi 22 août 2012

Les hommes âgés courent plus de chances de transmettre à leur descendance des mutations à l’origine de maladies génétiques, comparativement aux pères plus jeunes, selon une étude islandaise. Les femmes ne seraient donc pas les seules à devoir être mises en garde contre des naissances à un âge avancé.

Les autistes veulent une aide accrue
La Presse Canadienne
Source: Métro, dimanche 26 août 2012

Considérant que les réseaux de la santé et de l’éducation ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins, des personnes autistes et des parents d’enfants autistes interpellent les partis politiques actuellement en campagne électorale.

 

Source : Chenelière éducation, 2012
Rosie Des Chênes

Forte d’une vaste expérience de pédagogue et d’artiste auprès des enfants de 6 mois à 12 ans, Rosine Des Chênes nous apporte ici, avec la démarche  ACCeS, le fruit de ses recherches novatrices en psychopédagogie.

Guider les enfants efficacement vers l’autodiscipline sans utiliser ni punition, ni récompense matérielle, ni retrait, c’est possible. La démarche ACCeS, alliant compassion et fermeté face à l’enfant en pleine formation, est appliquée avec succès depuis plus de vingt ans par l’auteure lors des difficultés inhérentes au parcours de l’enfance. Elle peut se vivre aussi bien individuellement qu’en groupe, dans la famille, à la garderie ou à l’école primaire.

 

Couverture du livre Theoretical and methodological approaches to social sciences and knowledge managementSource : Theoretical and Methodological Approaches to Social Sciences and Knowledge Management, 2012
David J. Phipps, Krista E. Jensen et J. Gary Myers

Les auteurs de ce chapitre expliquent leur approche de la mobilisation des connaissances. Ce processus fait la liaison entre la recherche universitaire en sciences sociales et les décideurs du monde non-académique afin de maximiser l’impact de la recherche sur la société et faciliter l’innovation sociale.

Ce chapitre ainsi que le livre entier, est téléchargeable gratuitement.

Source : Kino Québec, 2011

Cet avis du Comité scientifique de Kino-Québec révèle tous les éléments de mieux-être associés à la pratique d’activités physiques et sportives chez les jeunes, et souligne l’importance pour les enfants, les adolescentes et les adolescents de faire le plus possible d’activité physique chaque jour. Afin d’augmenter la pratique, il faut mettre en œuvre des stratégies axées sur les jeunes eux-mêmes tout autant que sur leur environnement social, culturel, physique, politique et économique. Cela nécessite l’engagement des parents, ainsi que des spécialistes de la santé et de l’éducation, du personnel d’encadrement des activités physiques et sportives, des élues et élus, des leaders d’opinion, etc.

 

REVUE DE PRESSE

20 août 2012 | Écrit par Laurie Prudhomme dans Revue de presse - (0 Commentaire)

ÉCOLE

Un vaste choix d’activités parascolaires
Annie Bourque
Source: La Presse, mercredi 15 août 2012

Vous redoutez peut-être d’entendre la fameuse phrase: «je ne veux pas aller à l’école» avec ce ton larmoyant qui fait chavirer le coeur d’un parent. Quelle est la meilleure façon de motiver son enfant? En l’incitant à s’adonner à son activité préférée qui le stimulera dans son quotidien.

Des élèves du primaire courront pour la non violence au Défi non violent
Source: Métro, dimanche 19 août 2012

Des milliers d’élèves québécois du primaire courront pour dénoncer la violence à la rentrée, à l’instar d’autres jeunes qui feront le même types de foulées un peu partout sur la planète.

Source : Chenelière éducation, 2012
France Carbonneau, André Rousseau

Votre enfant a récemment reçu un diagnostic d’autisme ou de trouble envahissant du développement. À présent, tant de questions se bousculent : qu’est-ce que l’autisme ? Quelle peut être la cause de ce trouble ? Est-ce que ça se guérit ? Qu’arrivera-t-il à mon enfant ? À notre famille ? Quels services s’offrent à nous ? Par où commence-t-on ?

C’est à ces questions que les auteurs répondent dans cet ouvrage, à travers 15 petits chapitres qui vous permettront d’apprivoiser en douceur la situation de votre enfant. En se basant sur les recherches les plus récentes dans le domaine, mais toujours en expliquant clairement les concepts scientifiques, France Carbonneau et André Rousseau vous guident dans cet univers qui est celui de votre enfant. En plus des renseignements qui vous permettront de bien comprendre l’autisme, des stratégies pour aider votre enfant, des services offerts dans le milieu de la santé et le milieu scolaire, vous trouverez des témoignages de parents d’enfants autistes qui partagent leur vécu en toute simplicité. Rédigés en fonction du contexte québécois, la majorité des chapitres sont toutefois universels. De plus, une section complète se penche sur le contexte particulier de la France.

Cet ouvrage est une mine d’or d’information que vous garderez sous la main et qui vous aidera à passer du choc à l’espoir.

Source : Journal of evidence-based social work , juillet 2012 (via PubMed)

Cette revue systématique fait état des connaissances scientifiques sur l’efficacité des stratégies de transfert des connaissances en santé mentale chez les enfants et les adolescents. Les auteurs discutent des résultats et de la qualité des douze études retenues.

 

Source : Institut Douglas, août 2012

Que se passe-t-il dans la tête d’une personne qui souffre d’un mal de vivre si profond qu’elle en vient à choisir de mettre fin à ses jours ? Cette question qui préoccupe des chercheurs du monde entier depuis des décennies est au coeur de la recherche menée à la Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada et des travaux qu’y conduit Gustavo Turecki, M.D. Le psychiatre spécialiste en génomique et chercheur à l’Institut Douglas est aussi professeur au département de psychiatrie de l’Université McGill.